lundi 31 juillet 2017

Hôtel Belvédère du Rayon Vert , Cerbère


Aujourd'hui , je vais vous parler d'un lieu insolite que j'ai découvert récemment .
C'est un hôtel un peu particulier , d'une autre époque .
 Ma première impression en y pénétrant c'est d'être propulsée au début du siècle dernier, exactement comme dans un roman sauf que là on est bel et bien dans le décor . 
Avant de vous en parler ,  je vais vous révéler quelques petites choses sur moi :
 il y a des lieux qui me plaisent où j'aime aller, souvent parce que la déco me plait  et que l'ambiance me correspond . 
Puis, il y a des lieux qui me font fuir car je ne m'y sens pas bien au delà de l'esthétique , c'est épidermique. 
Enfin,  il y a des lieux qui m'attirent sans explication rationnelle et qui entrainent mon imagination. 
L'hôtel Belvédère du Rayon Vert fait partie de cette dernière impression . 


Ce bâtiment en béton armé est d'abord un ouvrage exceptionnel construit de 1928 à 1932 . C'est l'oeuvre de l'architecte perpignanais Léon Baille.
Il surgit tel un paquebot niché entre l'ancienne route de Perpignan et la voie ferrée . Et on sait combien l'Histoire ( avec un grand H) du chemin de fer à Cerbère est importante. Cet hôtel était destiné aux voyageurs en transit entre la France et l'Espagne.





Mais au delà de son architecture remarquable en béton , son pilier palmier et son style Art déco, l'hôtel Belvédère est chargé de sa propre histoire . 



Une vue exceptionnelle sur la mer depuis la chambre  , une réception comme autrefois, des salles de restaurant dans leur jus avec pianos et murs délavés. Les traces du passé partout et l'imagination fait le reste. 




Des fresques  aux murs réalisées par l'artiste espagnol Zamora dans les années 40  pour payer sa chambre,  avec pour sujet préféré les habitantes de Cerbère qui venaient poser au grand dam de leur mari d'après ce que j'ai compris . 



Un cinema avec ses strapontins d'origine sur lesquels je n'ai pu m'empêcher de m'asseoir pour mieux imaginer le spectacle et m'imprégner du lieu.
Des affiches déchirées et jaunies toujours présentes.
Mémoires. 


 

 Des couloirs vides mais pourtant si habités comme si on allait y croiser les enfants de Jack Dawson et Rose en train de s'amuser ...


Des couleurs telles un riad à Marrakech et soudain du béton et du banc. 





Des cuisines opérationnelles pour les événements actuels  mais où subsistent encore un piano de cuisson au charbon de bois 




C'est un hôtel qui se visite sur rendez vous .
 Le propriétaire qui n'est autre que l' arrière petit fils de Jean Deléon premier propriétaire , est passionné et
 on adore écouter l'histoire de sa famille à travers l'histoire du bâtiment .




Vous pouvez y dormir aussi .
De la trentaine de chambres d'origine , aujourd'hui c'est  une dizaine  de chambres style appart'hotel que vous trouvez . Il y aurait à mon goût quelques petites choses à améliorer au niveau confort et déco dans les chambre mais pour une fois cela ne m'a pas dérangé . On se plonge dans ce "roman" qu'est le Bélvèdére du Rayon vert et on oublie qu'on est au 21 ième siècle (même si le Wifi et la clim sont là )


  Un petit déjeuner sur la mer c'est divin. Le temps s'arrête .


Et puis si vous êtes comme moi, addict aux sols en carreaux de ciment , vous ne pouvez que craquer en déambulant dans l'Hôtel Belvédère 


Une ambiance envoutante et colorée par ces sols et ses murs décrépis . 


 






Merci à Jean Charles Sin pour la visite des coins et des recoins de son bel immeuble Art déco classé Monument historique 


Photos Nathalie pour Regards et Maisons 
Contact 
regardsetmaisonsleblog@hotmail.fr
Et retrouvez moi aussi par ici : 
Facebook 


Je vous donne l'adresse si  vous passez dans notre région Occitanie  et si vous souhaitez visiter ou séjourner à Cerbère .

HOTEL BELVEDERE DU RAYON VERT

Avenue Côte Vermeille

66290 CERBERE 
Tél. +33 4 68 88 41 54 

A titre indicatif , pensez à téléphoner si vous souhaitez visiter . 
Pour un ordre de prix de la chambre , j'ai payé 90€ en juillet 2017


EnregistrerEnregistrer

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

UN GRAND MERCI POUR VOS COMMENTAIRES , J'ADORE VOUS LIRE. JE VOUS REPONDS SUR L'ARTICLE.
CLIQUEZ SUR " s'abonner par mail" avant de cliquez sur PUBLIER le commentaire , pour recevoir la REPONSE par email. A très bientôt :) NATHALIE